user_mobilelogo

EUGÈNE VÉDER. (1876-1936).
Aquafortiste et illustrateur né à St Germain-en-laye le1er Avril 1876.
Décédé à Châtillon (Hauts -de -seine) en 1936.

Il débute comme peintre décorateur. Passionné dès son plus jeune âge par le dessin, très inspiré par Jean-François RAFFAËLLI, il fait quelques passages à la GRANDE CHAUMIÈRE.

- 1912-1913 Exposition de quelques aquarelles au Salon des Indépendants.
- 1914 Remarqué à ce salon, il est sollicité par Durand-Ruel pour une exposition personnelle.
- 1914-1918 Mobilisé, il part sur le front en Champagne où il fait de nombreuses aquarelles et de croquis d'après nature. Remarqué par un officier d'État Major, il est  affecté au service cartographique de l'Armée où il dessine d'après des photos aériennes, les cartes de la bataille de Verdun. Il est démobilisé en 1919.

- 1920  Il expose ses aquarelles et ses croquis de la guerre au Salon des Armées. Une partie de ces aquarelles et des ces croquis  seront acquis par le Musée de la Première Guerre Mondiale à Péronne dans les années 1980. D'autres partiront aux Etats-Unis dans une collection privé.
C'est à cette époque qu'il se met à la gravure sur cuivre et installe un atelier de graveur-illustrateur 27 rue des Fossés-Saint-Jacques à Paris et  fonde la "MAISON VÉDER & FILS "   avec son fils Lucien. Dans le même temps, il participe avec DOUHIN à la création du Musée Jean-François MILLET à Barbizon qu'il n'abandonnera jamais et avec lequel ses  descendants, ses enfants à ses arrières petits -enfants continueront à travailler.

- 1922 Il devient Sociétaire du salon des Artistes Français où il expose.
- 1923 Médaille de bronze.
- 1925 Médaille d'argent pour une Eau-Forte en trois cuivres: "Place du Tertre à Montmartre". C'est à cette époque qu'il s'installe à Châtillon dans les Hauts -de Seine.

- 1926 Il se consacre à la gravure et devient Membre de la "Gravure Originale en Noir". Il  fait partie de la Société d'Artistes Internationnale avec DECARIS, CHAHINE, BROUET ect... Il expose à toutes les manifestations annuelles de ce salon, notamment avec des gravures régionales: vues de Bretagne, une série de Châteaux de la Loire, vues de Belgique, toujours en collaboration avec son fils Lucien VÉDER. Il participe également aux illustrations de plusieurs livres: "Paris, ses eaux et ses fontaines"(Montergeil),"Adieu les fortifs "(A.Billy), "Les Géorgiques"(Virgile),  ect.. .Personnellement il illustre pour la galerie DEILTEL:"Promenades pittoresques à Montmartre" de Francis CARCO, "Promenades pittoresques au bord de la seine" d'Émile HENRIOT.
- 1927 Membre d'Honneur du Salon d'Automne de Madrid.

Il reçoit une commande de l'état pour le MUSÉE DU LOUVRE: "Notre-Dame de Paris, vue du jardin St Sevrin", puis  en 1928 une importante commande pour les Éditions Albert MORANCÉ d'un album de 50 Eaux-Fortes: "vues de Paris", tirage à 300 exemplaires, que les musées nationaux acquirent en 1930 pour le compte de la Chalcographie du Louvre. Ces gravures restent parmis les plus belles de la ville de Paris. Comme Robert Burnand dira: "Avec quelques coups de crayon, il évoque l'encombrement et l'agitation( de la ville)- avec une seule ligne, il ouvre des horizons infinis."

- 1934-1935 Il participe au 1er et au 2ème Salon des Artistes Châtillonnais fondé par Clément PERRIÈRE.

- 1936 Il décède d'un accident de la circulation.
    
Son œuvre est toujours vivante. Ses eaux-Fortes sont encore éditées par le Musée du LOUVRE et le Musée CARNAVALET (Musée de la ville de Paris.)
ainsi que par ses arrières petits-enfants Sylvie et Alain FARÉ dans les ateliers des ÉDITIONS FARÉ.

 E. Bénézit. Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs.(Tome VIII page 493.)