user_mobilelogo

maniere noireLa MANIÈRE NOIRE (ou gravure noire, ou mezzotinte, ou mezzo-tinto) est un procédé de gravure en taille-douce. C'est le premier procédé d'impression qui permit d'obtenir des niveaux de gris sans recourir aux hachures ou aux pointillés. La manière noire permet une grande variété de teintes et son charme réside dans le fait que les formes « paraissent sortir de l'ombre. C'est cet esprit autant que le procédé qui permet de distinguer une manière noire d'une simple manière blanche

Le premier travail consiste à grainer la plaque uniformément de petits trous, à l’aide d’un outil appelé « berceau ». Le berceau est un demi-cylindre fixé sur un manche et hérissé de minuscules pointes dont l'affûtage est fastidieux. Un mouvement de balancement du manche, d'abord d'avant en arrière puis de gauche à droite entame le métal de façon régulière et uniforme. Le grain doit être extrêmement régulier afin de retenir l'encre lors de l'impression et permettra ainsi d'obtenir un noir profond. On parle d'un « tour » lorsqu'on a effectué un premier passage sur la surface de la plaque. Les graveurs des XVIIe siècle et XVIIIe siècle préconisaient vingt tours afin que la plaque soit correctement grainée. Le grainage peut aussi être obtenu par une « roulette », ce qui permet de gagner du temps, mais donne un rendu plus médiocre. Puis, en grattant les grains avec un grattoir et en polissant les pointes rugueuses de la surface avec un brunissoir, le graveur éclaircit progressivement les zones du dessin qui retiendront plus ou moins d’encre et donneront les blancs et les tonalités de gris. En raison de la grenure, l'impression est délicate, et l'encrage doit s'effectuer avec un tampon doux. L'aciérage est vivement recommandé pour des tirages en grand nombre. On peut exécuter une manière noire en lithographie par grattage et lavis d’acide sur fond noir.

Web Analytics