user_mobilelogo

IMG 1534

Les différentes étapes :
• Le support de cuivre est posé sur une plaque de chauffe
• Il est encré au rouleau ou à la main
• Il est essuyé ensuite avec un chiffon appelé « tarlatane » qui permet d’essuyer sans vider la taille.
• Les bords de la plaque sont soigneusement essuyés
• Le passage de la plaque et du papier sous la presse Taille-douce.

La finition du nettoyage avant impression se fera à la paume de la main enduite légèrement de blanc d’Espagne afin d’obtenir une plaque parfaitement propre. Celle-ci sera posée sur la table de presse. Le papier (papier-chiffon) prétrempé afin de ramollir les fibres, sera positionné au-dessus de la plaque. Les langes de presses seront rabattus sur le tout, l’ensemble passera entre deux cylindres de presse, comme un laminoir. Sous la pression, le papier prétrempé va chercher au fond des tailles l’encre qui s’y trouve déposée en plus ou moins grande quantité, suivant que ces tailles sont plus ou moins profondes, tandis que les surfaces non attaquées par l’outil restent blanches. L’encre s’étant déposée sur le papier, le taille doucier doit recommencer intégralement l’opération pour chaque nouveau tirage. Ce qui donne des nuances chaque fois différentes.

Tirages des gravures en couleur

Encrage du cuivreEn Taille-Douce, il y a trois manières d'obtenir une épreuve en couleur. Tout d'abord le Taille-Doucier utilise des encres spécifiques appelées "encres Taille-douce" pour préparer sa palette en mélangeant les couleurs , exactement comme le ferait un peintre, jusqu'à l'obtention des teintes voulues. Une fois la palette mise au point , il posera successivement sur la même planche toutes les tons comme s'il peignait un tableau. C'est à cette étape que l'on reconnaît tout le savoir faire du Taille-Doucier. Ce procédé ou le cuivre reçoit en une seule fois toutes les couleurs est appelé "impression à la poupée", du nom du petit tampon utilisé pour repartir les couleurs sur le cuivre. Il ne demande qu'un seul tirage.

La seconde façon d'obtenir une gravure en couleur est de procéder par superposition de plusieurs planches en les repérant à l'aide d'aiguilles et en posant sur chacune une gamme de couleurs, ce qui oblige à autant de tirages qu'il y a de planches pour un même dessin.

Après chaque passage sur la presse, l'encre s'étant déposé sur le papier, le Taille-Doucier doit renouveler intégralement l'opération pour chaque nouveau tirage, ce qui donne des nuances chaque fois différentes et fait qu'aucun tirage n'est identique. Après tirage, les gravures sont souvent finalisées à l'aquarelle, cela s'appelle la "réhausse".

Tirages des gravures monochromes Enfin certaines gravures, notamment les pointes sèches sont pour ainsi dire toujours tirées en une seule couleur.Elles sont ensuite entièrement aquarellées à la main avec tout le talent d'un aquarelliste leurs donnant également ainsi un caractère unique.

Palette dencre taille douceTirage et retirage
Le tirage désigne la quantité d’épreuves qui a été tirée d’un cuivre, d’un bois d’une pierre, etc.(le mot tirage s’emploie aussi lorsque l’on cherche une qualification pour épreuve: Beau tirage, tirage velouté, etc.) Plus tard, si l’on imprime d’autres épreuves, on fait un deuxième, puis un troisième tirage, et ainsi de suite, mais toutes ces épreuves sont des retirages.Toutes ces épreuves sont encore considérées comme des estampes originales à condition d’avoir été tirées sur la planche originale.

Web Analytics