user_mobilelogo

Maxime LHERMET né le 27 juillet 1974 à Sète.

Tout jeune, entouré par des parents collectionneurs, avec des dessinateurs dans la famille, il a eu du goût pour l’art pictural. Il commence des études supérieures à Montpellier, puis une année aux Beaux arts, mais cet univers ne lui convient pas. Il décide donc de travailler avec son père, au Cap d’Agde, et là, retrouvant une certaine sérénité, il trouve sa voie dans la peinture avec un style abstrait, expressionniste.
Il expose très  rapidement dans les galeries. Désirant vivre de sa peinture, il s’expatrie momentanément aux États-Unis : New-York, Los Angeles, San Francisco, c’est le rêve, avec une exposition programmée qui ne se concrétisera pas, le galeriste, Arnold Hckenazy, mourant durant sa préparation.
Dépité, de retour en France, il décide de réaliser un tableau en brûlant au petit chalumeau un drapeau américain en plastique. Le résultat fut formidable. Il  avait trouvé sa matière. Fidèle au One Shot (couche unique) et à la technique du Pin Striping (application d’une ligne très mince de peinture ou d’un autre matériau, généralement utilisé pour la décoration).
Deux lithographies : LE CHAT et LES PORTES DE LA NUIT sont imprimées par les lithographes Jean-Pierre NOÊL et Alain FARÉ dans l'atelier des ÉDITIONS FARÉ.
Porté par son inspiration, il n'a pas eu le temps de s'installer dans un mouvement et sa peinture non académique s'affirme aujourd'hui entre figuratif et abstrait. Un mélange subtil de plastique brûlé, d'huile et d'acrylique ou de pigments traduit le succès de ses recherches sur la matière qui le passionne depuis toujours.

Web Analytics