user_mobilelogo

Le DOUANIER ROUSSEAU né à Laval en 1844. Décédé le 2 Septembre 1910 à Paris.

Henri ROUSSEAU, dit  LE DOUANIER, ne brille pas dans ses études qu'il abandonne rapidement. D'abord employé par un avoué, il effectue ensuite son service militaire. C'est là qu'il trouvera l'inspiration pour prétendre qu'il a pris part à l'expédition du Mexique. Après sept années dans l'armée, il travaille à l'octroi de Paris (administration percevant un impôt sur certaines denrées, à l'entrée de la ville), où il trouve son surnom de "Douanier". Il commence alors à s'adonner à la peinture et expose ses oeuvres dès 1886, au Salon des Indépendants. Par ses toiles particulièrement originales, et malgré les moqueries, il gagne peu à peu sa place dans le cercle des artistes. Il se lie d'amitié avec Alfred JARRY, qui fait paraître un article plein d'éloges au sujet de sa toile allégorique, la Guerre (1894). Le Douanier Rousseau obtient une réelle reconnaissance vers 1905, lorsqu'il est invité par les FAUVES au Salon d'Automne. On admire surtout la qualité de ses compositions et des coloris qu'il emploie, autant dans ses paysages ou vues (l'Octroi, 1890), ses scènes quotidiennes, ses portraits, ses natures mortes que dans ses célèbres jungles exotiques (le Lion ayant faim, 1905 ; la Charmeuse de serpent, 1907). Totalement autodidacte, le Douanier Rousseau présente une peinture dite "naïve", qui inspirera, entre autres, Picasso et Léger.

Web Analytics