user_mobilelogo

Gisèle BENOIT née le 22 décembre 1960 à Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville, au Québec.

Dès son enfance, elle manifeste des talents artistiques remarquables, prémices d'une carrière précoce et féconde, dominée par son intérêt pour les animaux sauvages.
En 1977, elle obtient une bourse de la Fédération canadienne de la nature accordée à un jeune artiste peintre naturaliste prometteur. Depuis, sa persévérance, ses efforts, son souci du détail et sa vision artistique lui attirent les regards de nombreux collectionneurs. D’une grande polyvalence, cette autodidacte touche à différents médiums: plombagine, gouache, huile. Plusieurs de ses originaux seront édités en lithographie numérotées et signées.
En 1979, sa découverte du Parc National de la Gaspésie lui permet d’entamer des recherches inédites sur le comportement animal. Celles-ci la rendront célèbre à travers le monde.
L’artiste à toujours peint sur le terrain et la conservation de la faune a toujours été au cœur des préoccupations de Gisèle, si bien que toutes ses activités professionnelles gravitent autour de la nature. C’est dans la peinture, l’écriture et la réalisation de films documentaires qu’elle communique son message écologique
Son travail artistique et scientifique est reconnu au Canada comme à l’étranger. Avec son père Raynald, cinéaste et producteur, et sa mère Monique, peintre animalière, elle a offert au public de nombreuses expositions en galerie ou en musée, le livre d’art Cascapédia «La Dame aux orignaux », publié en 2002, les documentaires En Compagnie des Orignaux (In the Company of Moose) en 1993 et Des oiseaux pas comme les autres (The Grouse: An Exceptional Bird) en 1995. Plus récemment, Radio-Canada et ARTV ont télédiffusé la série documentaire Les Carnets Sauvages produite en 2007.

Web Analytics